DSC_3960 (2).jpg

Ahmed RABIEY

Traitement de l’édenté cicatrisé en 2022 : MCI ou MCR ? Quels critères décisionnels ?

Séance 3B - samedi 14 janvier 11h00

L’édentement total impact significativement la qualité de vie des individus d’un point de vue fonctionnel mais également psychologique, et fait aujourd’hui partie des 25 handicaps avec lesquels les individus vivent le plus longtemps. La littérature scientifique est pléthorique quant à l’amélioration de la qualité de vie des individus édentés grâce aux reconstructions prothétiques complètes implanto-portées et révèle une grande satisfaction des patients traités. Néanmoins, les protocoles conventionnels de traitement de l’édentement complet imposent des périodes de transition souvent inconfortables et de longue durée. Le parcours de soins des édentés est grandement amélioré par les techniques de mise en charge immédiate (MCI). 

Ces techniques de mise en charge immédiate s’inscrivent pleinement dans la recherche d’une amélioration de l’évaluation subjective du résultat thérapeutique (ou Patient Reported Outcome Measures) sans en impacter significativement le taux de survie, une fois les implants ostéointégrés. 

Tout en réduisant de façon significative la durée du traitement, ces techniques permettent de limiter la résorption osseuse marginale comparativement aux techniques conventionnelles. Cependant, le succès de ces différentes techniques chirurgicales dépend de nombreux facteurs comme la sélection du patient, la qualité et quantité osseuse, le nombre, la répartition, la position et le design des implants, l’équilibration occlusale aussi bien statique que dynamique, l’expérience du praticien et la stabilité primaire des différents implants. 

Alors, selon quels critères peut-on proposer sereinement une mise en charge immédiate ? Dans quels cas la mise en charge retardée (MCR) prend-elle sa place ?

Après un cursus classique et une solidification des connaissances par l’expérience, le Dr Rabiey avait comme vocation première d’apprendre la chirurgie avancée. Il s’est alors formé à la pratique de l’implantologie dans laquelle il découvre la chirurgie guidée, une des applications de la dentisterie numérique. Passionné de nouvelles technologies depuis son enfance, c’est en toute logique que le Dr Rabiey s’intéresse à l’application de ces nouveaux outils dans d’autres pans de la dentisterie : Prothèse, Esthétique, Occlusion. Il visionne alors les possibilités offertes par un tel flux et décide de se spécialiser dans la gestion prothétique et dans l’optimisation du flux numérique au quotidien. Il exerce actuellement une activité libérale spécialisée dans la prise en charge prothétique globale et partage avec plaisir sa passion au cours d’évènements/formations/R.Sociaux dans le but de transmettre cette nouvelle méthode de travail au plus grand nombre ; pour assurer des soins les plus prédictibles aux patients.