PastedGraphic-3.png

Aurelien THOLLOT

Défauts osseux verticaux : le point sur les ROG : différentes techniques et critères décisionnels 

Séance 2B - vendredi 25 mars 17h00

Les augmentations verticales par régénérations osseuses guidées sont souvent considérées comme des procédures délicates. Elles demandent, en effet, une rigueur dans le respect des quatre principes fondamentaux de Wang qui sont : la fermeture primaire du site, l’angiogenèse, la création et le maintien de l’espace greffé, ainsi que la stabilité du caillot sanguin initial. Les trois dispositifs rigides servant de guide à ces régénérations sont les membranes d-PTFE armées titane, les grilles titanium mesh et les vis à tête larges lors des ROG comprimées. La réussite des augmentations verticales dépend de la précision de leur mise en œuvre et de leurs interactions avec le milieu environnant. L’intégralité de la procédure chirurgicale : de l’analyse préalable aux sutures, en passant par les incisions, le décollement, le comblement de la greffe composite os autogène/biomatériaux, la fixation de la membrane ou de la grille, seront autant d’éléments clés qui permettront d’obtenir des taux de succès très satisfaisants et prédictibles pour ces trois dispositifs rigides. 

Nous verrons comment mettre en oeuvre ces différentes techniques et dans quelles conditions il est préférable d’utiliser tel ou tel procédé de ROG lors des défauts osseux verticaux.

Diplômes universitaires :
2019 - 2020 Diplôme Universitaire de Chirurgie reconstructrice pré et péri-implantaire orale,
Université de la Sorbonne à Paris.
2016 - 2017 Diplôme Universitaire de carcinologie des voies aérodigestives supérieures,
Université de Lyon.
2013 - 2014 Diplôme Universitaire d’Esthétique du Sourire, Université de Strasbourg.
2011 - 2012 Diplôme Universitaire d'Implantologie Orale, Université de Lyon.
2011 Diplôme de Docteur en Chirurgie Dentaire, Université de Lyon.
Soutenance de la thèse : « Les complications per et post-opératoires lors des chirurgies de soulevé
de sinus par abord latéral »