Frederic CHAMIEH

Frederic CHAMIEH

Traitement de l’édenté cicatrisé en 2022 : MCI ou MCR ? Quels critères décisionnels ?

Séance 3B - samedi 26 mars 11h00

L’édentement total impact significativement la qualité de vie des individus d’un point de vue fonctionnel mais également psychologique, et fait aujourd’hui partie des 25 handicaps avec lesquels les individus vivent le plus longtemps. La littérature scientifique est pléthorique quant à l’amélioration de la qualité de vie des individus édentés grâce aux reconstructions prothétiques complètes implanto-portées et révèle une grande satisfaction des patients traités. Néanmoins, les protocoles conventionnels de traitement de l’édentement complet imposent des périodes de transition souvent inconfortables et de longue durée. Le parcours de soins des édentés est grandement amélioré par les techniques de mise en charge immédiate (MCI). 

Ces techniques de mise en charge immédiate s’inscrivent pleinement dans la recherche d’une amélioration de l’évaluation subjective du résultat thérapeutique (ou Patient Reported Outcome Measures) sans en impacter significativement le taux de survie, une fois les implants ostéointégrés. 

Tout en réduisant de façon significative la durée du traitement, ces techniques permettent de limiter la résorption osseuse marginale comparativement aux techniques conventionnelles. Cependant, le succès de ces différentes techniques chirurgicales dépend de nombreux facteurs comme la sélection du patient, la qualité et quantité osseuse, le nombre, la répartition, la position et le design des implants, l’équilibration occlusale aussi bien statique que dynamique, l’expérience du praticien et la stabilité primaire des différents implants. 

Alors, selon quels critères peut-on proposer sereinement une mise en charge immédiate ? Dans quels cas la mise en charge retardée (MCR) prend-elle sa place ?

_ 2011: Docteur en chirurgie dentaire, Université René Descartes, Paris V. 

Sujet de thèse: L’expansion alvéolaire transversale, une alternative aux greffes osseuses autologues.  

Directeur: Milliez S. Invité Khayat P.  

_ 2012: Certificat d’étude supérieur en parodontologie, Université René Descartes, Paris V. 

_ 2012: Certificat d’étude supérieur en prothèse fixe, Université René Descartes, Paris V. 

_ 2014: Master sciences, technologies, santé mention Biologie cellulaire, physiologie et pathologie, spécialité clinique buccale spécialisée  Université PARIS VII. 

_ 2014: Diplôme Universitaire de Parodontologie Clinique, Université Diderot, Paris VII. 

_ 2015: Diplôme Universitaire Approfondi en Parodontologie et Implantologie, Université Diderot, Paris VII. _ 2016: Certificat Européen EFP de formation spécialisée en Parodontologie et Dentisterie Implantaire  

_ 2017: Diplôme Universitaire des prothèses implanto-portées, Université Diderot, Paris VII 

_ 2019: Diplôme universitaire clinique en chirurgie implantaire avancée, Université Diderot, Paris VII. 

_ 2019: Diplôme universitaire d’expertise en médecine dentaire, Université Diderot, Paris VII.