Frédéric DUFFAU.jpeg

Fréderic DUFFAU

Le patient parodontal : quels risques de développer une péri-implantite ?
 

La péri-implantite touche 10% des implants posés et 20% des patients implantés dans les 10 ans qui suivent la pose d’implants dentaires. Les facteurs de risque avérés ne sont pas encore nombreux, sans doute en raison du retard pris à considérer l’existence des péri-implantites comme une réalité
clinique, du manque de recul, et du manque de qualité des études publiées. Aujourd’hui, sont considérés comme hautement à risque de développer des péri-implantites les patients ne maîtrisant pas leur hygiène orale et les patients présentant une parodontite traitée, traitée et non suivie, et non traitée. Pour tous ces patients parodontaux, le risque de péri-implantite dépasse largement les chiffres indiqués ci-dessus.
Nous vous exposerons durant cette conférence les similitudes entre parodontite et péri-implantite, mais aussi ce qui distingue ces deux familles de pathologies, puis nous intéresserons aux liens entre ces deux maladies, et nous nous pencherons enfin sur les conséquences en terme de prise en charge implantaires des patients parodontaux.

Docteur en Chirurgie dentaire
Diplômé de l’Université Paris Descartes
Exercice exclusif en Parodontologie et Implantologie orale, Orgeval
Ancien assistant hospitalo-universitaire dans le service de Médecine dentaire préventive de l’École
de Médecine Dentaire de Genève
Co-fondateur de l’association ParoSphère
Co-fondateur de la société ParoSphère Formation